POUDRE À PROUT DU PROF. SERAPHIN (LA) - PROUT -T1

Traducteur : HELENE HERVIEU

Collection : HORS COLLECTION Thème : Tolérance / Bêtise humaine / Humour
Informations supplémentaires Date de parution : 15/10/2009 Code ISBN : 978-2-7470-2755-7 N°EAN : 9782747027557 Pages : 220 Format : 135 x 200 mm Prix : 12.90 €
Où acheter le livre ?
amazon

librairie près de chez moi

Ex. : 69001, Marseille...

Avec sa poudre à prout d’une redoutable efficacité, le professeur Séraphin fait des envieux.Depuis le départ de sa meilleure amie, Lise se sent seule dans sa rue, entre son étrange et vieux voisin aux airs de savant fou, et des jumeaux, deux brutes épaisses répondant au nom de Jojo et Gégé. C’est alors que débarque Bulle, un minuscule garçon aux cheveux rouges, bourré d’énergie, qui ne cesse de raconter des histoires invraisemblables, sans compter ses « talents » de trompettiste qui attirent aussitôt l’attention du vieux voisin, le professeur Séraphin. Bulle gagne non seulement son amitié mais aussi celle de la belle Lise. C’est ainsi qu’il devient l’assistant du professeur en testant sa formidable invention : la poudre à prout ! Les essais sont détonants et tous trois sont persuadés que cette poudre va faire des ravages chez les enfants. La première vente de petits sachets de poudre est un immense succès. Jaloux, les redoutables jumeaux Jojo et Gégé, ainsi que leur père, ne tardent pas à vouloir s’emparer de cette poudre magique. Ils dénoncent le professeur Séraphin et Bulle à la police, en affirmant que cette poudre est dangeureuse. Ceux-ci sont envoyés en prison, dans la cellule de la mort. Mais c’est sans compter sur leur inventivité : Bulle est si petit qu’il s’échappe par les toilettes de la prison, et réussit à faire relâcher le professeur, en faisant avouer aux jumeaux qu’ils ont volé la poudre au professeur. Leur crapule de père s’enfuit et disparaît dans une bouche d'égout. Quant à la poudre à prout, elle remplace avantageusement la poudre à canon qui a disparu, et le roi de Norvège est très content du bruit tiré par ses canons le jour de la fête nationale !

Precedent fleche_suivante